Tous les liens ne sont pas égaux.

En 1997, Google a créé une méthode algorithmique pour déterminer l’importance et la popularité basée sur plusieurs points clés :

  • Les liens sur le web peuvent être interprétés comme des votes.
  • Tous les votes sont initialement considérés comme égaux.
  • Au cours de l’exécution de l’algorithme sur une ensemble de liens, les pages qui reçoivent plus de vote deviennent plus importantes.
  • Plus une page est importante, plus ses votes exprimés sont importants.
  • Les votes qu’une page peut exprimer, sont fonction de l’importance de la page elle-même, divisée par le nombre de votes exprimés.

Cet algorithme est bien connu sous le nom de PageRank et il a profondément modifié le paysage de la recherche sur le web, donnant de bons résultats à Google en matière de qualité et de pertinence dans les résultats.
Il est donc essentiel pour les référenceurs de pouvoir exploiter ce type d’information.
Google ne se repose pas sur ses lauriers et ne cesse pas de modifier et de perfectionner son algorithme de positionnement. L’innovation est, semble-t-il, un maître mot chez Google, puisque l’algorithme a, par la suite, intégré des paramètres comme l’ancre des liens, l’indice de confiance, l’indice d’autorité et même l’activité des internautes peut influencer le poids d’un lien. Beaucoup de référenceurs ne sont pas au fait de ces changements réguliers de l’algorithme de Google et plus particulièrement, sujet de cet article, de ce qui peut influencer la valeur d’un backlink.
Dans cet article, on va essayer de mettre en avant plusieurs façons d’évaluer la qualité d’un lien. Il ne s’agit nullement de règles rigides. Comme pour tout ce qui touche le référencement, à chaque exemple, il est toujours possible de trouver une multitude de contre-exemples. C’est pourquoi, vous êtes invités à tester vous-même les différents points abordés ci-dessous.

1 – Les liens les plus hauts dans le code HTML expriment des votes plus importants.


De nombreux tests tendent à confirmer que les liens en début de page sont de meilleures qualités que les liens en bas de page.

2 – Les liens externes (backlink) sont plus influents que les liens internes.

C’est sans surprise ! Cependant, le PageRank ne fait aucune allusion aux liens externes ou internes. Il est fort probable que des paramètres supplémentaires, créés après 1997, permettent d’attribuer plus de valeur aux liens externes qu’aux liens internes.

D’après des tests menés par SEOmoz avec ses outils mozRank, mozTrust et external mozRank, il semblerait que Google utilise un système de calcule différent pour évaluer les poids d’un lien en fonction de son origine (externe ou interne) et la façon, dont celui-ci peut influencer le positionnement de la page.

3 – Les liens en provenance des même sites sont moins importants que les liens en provenance de nouveaux sites.

La corrélation des données de positionnement dans les résultats de Google suggère fortement qu’il est largement préférable d’avoir 50 liens à partir de 50 sites différents (un lien par site donc) que 500 liens à partir d’un site qui a déjà un à plusieurs liens vers votre site.  Encore une fois, l’algorithme d’origine du PageRank ne parle pas de cela, ce qui pourrait expliquer le fait qu’avoir quelques liens en provenance de sites à fort PageRank était, il y a encore peu de temps, amplement suffisant pour obtenir un excellent positionnement.

4 – Les liens en provenance de sites proches d’un site de confiance ont plus de poids.

SEOmoz a fait une vidéo très intéressante sur le TrustRank de Yahoo (voir ici, en anglais). Google travaille également sur le sujet comme peut en témoigner une demande de brevet. Le jus de lien des sites de confiance est donc plus important.

5 – Les liens du corps de la page sont plus influents que les liens de footer, sidebar ou navigation.


Plusieurs documents de Microsoft, Google ou de Bill Slawski, suggèrent que les liens dans le corps d’une page sont beaucoup plus influents que ceux qui se trouvent dans le footer ou qui servent à la navigation. Tout ceci pour éviter les manipulations et le spam semble-t-il. Ce n’est pas un secret : Google fait la chasse aux liens achetés. Comme généralement ce type de liens se retrouve en footer ou en sidebar, il est donc dans la logique de Google de n’accorder que peu de crédit à ce type de liens. Il est beaucoup plus difficile de placer un lien “non naturel” ou “hors contexte” dans le contenu même d’une page.

6 – Les mots-clés dans le texte passent plus de jus de lien que ceux qui sont dans les attributs alt des images liées.

Ceci n’est pas couvert pas un brevet ou des documents officiels. Plusieurs tests ont cependant démontré que l’ancre du lien est le vecteur le plus puissant pour transmettre du jus de lien et que sa valeur est plus importante que ce qui est transmis par les mots-clés situés dans l’attribut alt des images. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille renoncer aux images liées, la recherche universelle est là pour nous le rappeler, il faut juste en tenir compte.

7 – Les liens en provenance de sites de confiance et populaire transmettent plus de valeur.

Comme tout référenceur, nous avons fait l’expérience de voir le site d’un client dépassé dans les résultats de Google par un site qui semble avoir des backlink de moins bonne qualité. Cela peut s’expliquer partiellement par la probable transmission de jus de lien assez conséquent d’un domaine de confiance, même à partir d’une page sans PageRank, qui ne peut être pleinement être mesuré. Il semblerait donc, qu’un lien provenance d’une page sans PageRank d’un site de confiance soit plus important que lien en provenance d’une page avec un bon PageRank d’un site quelconque.
Les moteurs doivent utiliser cela pour lutter contre une certaine forme de spamlinking.

8 – Les liens contenus dans des balises noscript, transmettent peu ou pas de jus de lien.

Au fil des ans, la pertinence d’un lien qui se trouve entre des balises <noscript> … </noscripts> a évolué dans tous les sens. Certains affirment que ce sont des liens comme les autres, d’autres affirment le contraire. Des expériences menées par SEOmoz, montrent que ces liens sont suivis par les moteurs de recherche, mais qu’ils ne semblent transmettre aucun jus de lien.

9 – Une grande quantité de liens de qualité en peu de temps peut booster le positionnement.

En plus de l’algorithme QDF de Google, qui peut améliorer le positionnement de certaines pages récentes ou de contenu lié dans certaines recherches à la mode, il semblerait que Google utilise également un facteur temporel pour les liens entrants. Ce facteur permettrait d’évaluer à la fois le spamlinking et les tentatives de manipulation, mais aussi d’améliorer le positionnement de pages qui reçoivent une grande quantité de liens sur une courte période (buzz).

10 – Les pages ayant un lien vers des pages de spam dévaluent la qualité de l’ensemble de leurs liens.

Il semblerait que d’avoir un lien vers un site considéré comme spam soit fortement pénalisant pour l’ensemble des autres liens de la page. Ceci est donc tout particulièrement à prendre en compte pour les blogs, forums et autres sites où il est possible à tous de mettre un lien. Voir l’étude de Richard Baxter à ce sujet.

Cet article est une traduction libre du post de “Randfish”, membre du staff de SEOmoz.

41 commentaires pour “Tous les liens ne sont pas égaux.”

  1. Tous les liens ne sont pas égaux. | traffic-internet.net dit :

    […] Les liens du corps de la page sont plus influents que les liens de footer, sidebar ou navigation… Les pages ayant un lien vers des pages de spam dévaluent la qualité de l’ensemble de leurs liens… etc Lire la suite de l’article sur la qualité des liens entrants. […]

  2. Les tweets qui mentionnent Adifco » Archive du blog » Tous les liens ne sont pas égaux. -- Topsy.com dit :

    […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Graeme, aymenkhalifa, Via Entreprise, Colette Lesage, Euro Assurance et des autres. Euro Assurance a dit: Tous les liens ne sont pas égaux. http://bit.ly/dlyrho […]

  3. blackat dit :

    Salut !

    J’avais aussi prévue de publier une traduction sur mon site. je vais donc mabstenir, ou rajouter des informations.

    en tout cas félicitation, trés beau travail de rédaction et de retouche de schéma ;)

  4. Eric dit :

    article intéressant.

    Par contre pour le point 5, j’ai lu dernièrement dans plusieurs blogs que le lien transmettait du jus, n’importe où qu’il soit, chose qui me parait illogique.

    La question est de savoir pourquoi Matt Cutts a communiqué sur le sujet ?

  5. Patrick dit :

    @blackat : Merci beaucoup. L’article nous a semblé tellement essentiel qu’il était indispensable de le produire avec les schémas.

    @Eric : Merci.
    Effectivement, Matt Cutts, lors de sa tournée européenne, semble légèrement contredire ce point précis. Simplement, il me semble que l’interprétation des mots de Matt Cutts n’ont pas été totalement correctement rapportée. En effet, un lien n’aura pas plus de valeur selon sa situation dans le corps de la page. Ici (dans le point 5) on parle de blocks clairement identifiés. Le sujet a été plusieurs fois abordé, et dans les blocs “clairement identifiés comme secondaires”, les testes montreraient que les liens sont effectivement de moins bonne qualité.
    Pour résumer, les deux affirmations sont globalement vraies, mais la première n’est pas complète. de telles omissions sont très fréquentes chez Matt Cutts, qui entretient par là, une façon de faire très marketing.

  6. end dit :

    Article, simple, precis et complet. Merci

  7. mut dit :

    Effectivement, Matt cutts a contredit ce point 5! j’ai lu le résumé sur cet article http://blog.axe-net.fr/conseils-informations-seo-matt-cutts-paris/

  8. morais dit :

    Merci pour cet article simple de lecture.

  9. LaurentB dit :

    Vraiment bien!
    Tu fais presque le tour complet de la question.
    On peut ajouter les “map area” qui ne passent pas le juice selon moi, mais d’autres affirment le contraire.

  10. Patrick dit :

    Merci Laurent. En fait je pense que c’est un complément à ton propre article sur les facteurs influents les backlinks.

  11. Camp dit :

    Bonjour Patrick,

    un beau travail cet article.

  12. Tunisieo dit :

    Bon article ! complet !

    Par contre, en lisant celui ci et d’autres ces derniers temps relatifs à la valeur des liens, j’ai une petite remarque sur le point numéro 1 qui est en fait un mythe, je l’explique dans l’article suivant http://misteryseo.wordpress.com/2010/06/05/mise-au-point-ivaleur-des-liens/

  13. Maxime dit :

    Comme le commentaire précédant, on peut remettre en question le point 1, et même le point 5. D’après ce qu’à déclaré Matt Cutts à La Cantine, la disposition des liens dans la page n’ont pas d’importance dans la puissance du lien. Étonnant de penser qu’un lien en footer soit aussi fort qu’un lien éditorial… On est jamais à l’abri de coup de bluff pour garder plus secret l’algo de google…

  14. Patrick dit :

    @Tunisieo : une simple déclaration ne doit pas, à mon avis, permettre de faire une telle affirmation. Que les tests ne soient fiables à 100% je suis accord, qu’une simple déclaration d’un employé soit prise pour argent comptant, là j’émets des doutes.

  15. Perles dit :

    Tout comme Maxime, je pense aussi au coup de bluff. S’ils donnent trop d’indice, ca serait trop simple…

  16. ActuaRef dit :

    Bonjour à tous,

    Merci pour cet article.

    De quoi revoir sa stratégie pour les liens :) Il est bon de posséder ce type d’infos pour une meilleure stratégie de netlinking.

    Ou réviser ce que l’on peut oublier avec le temps…

    Merci encore ;)

  17. X-Style Beauties dit :

    Excellent article, parfaitement illustré

  18. IBuzzyou dit :

    Excellent travail, maintenant il faut que je prenne ces détails sur les liens pour revoir la stratégie de netlinking de mes sites,

  19. Pierre dit :

    Article très intéressant, merci. :)

    Pierre

  20. Ann dit :

    Merci, je ne savais pas que les liens en image étaient moins forts que ceux en texte. Dommage !

    Sinon, il est où l’article pour avoir des BL venant de la page d’accueil de google.com et le-monde.fr ???

  21. Assurance dit :

    Cet article est vraiment bien fait, il y a les bonnes questions à se poser au moment de faire des liens, et de totue façon cela parait évident que pour le visiteur un lien dans un texte a plus d’importance qu’un lien en dehors.

  22. por dit :

    C’est une synthèse très complète que vous avez fait là.
    En fait, même pour les non initiés, la plupart des règles établies par les moteurs tombent sous le sens … si on respecte une certaine logique alors on intègre ces règles dans nos habitudes et notre politique de référencement.

  23. bergerac dit :

    Merci, je vais twitter ça et je mets la page sur Digg France si ça peut servir à d’autres…

  24. Geneve dit :

    Merci pour les infos

  25. calendrier scolaire dit :

    excellent article, et pour une fois sur un blog SEO, tres bien illustré avec des images en français.

  26. Patrick dit :

    Merci de ce gentil commentaire.

  27. BuzzManiac dit :

    Un très bon résumé du meilleur lien possible, c’est à dire contextuel et en haut de page provenant d’un site “trusté” par google !

  28. Electronique dit :

    Finalement, il faut garder le bas de page pour des liens internes complémentaires ou la répétition de la navigation principale. Les liens en corps de texte sont pour moi les plus qualitatifs car ils sont “naturels” et pertinents (si le webmaster/référenceur fait sont travail correctement).

    Très bon article, merci.

  29. mutuelle dit :

    Il s’agit d’un article complet sur les liens. je pense que l’essentielle dans une stratégie de liens est la variété des liens : liens en haut de texte, bas de texte, liens internes et externes etc. Variés les liens est indispensable, à mon sens.

  30. Cotech Sàrl dit :

    Bonjour!
    Intéressant article,
    Bonne continuation!!

  31. Emploi-Maroc dit :

    Bonjour,
    Article intéressant , pouvez vous le mettre à jour avec l’aglo panda de google.

  32. Patrick dit :

    On va y penser. Merci.

  33. Sommel dit :

    Lorsque vous dites :

    “De nombreux tests tendent à confirmer que les liens en début de page sont de meilleures qualités que les liens en bas de page.”

    Certains tests dernièrement ont finalement prouvés que c’était au bon vouloir de GG. Et qu’il pouvait finalement attacher autant d’important à des liens en bas de page qu’en début.

  34. Patrick dit :

    Je suis preneur Sommelier !
    Lesquels par exemple ?

    Merci

  35. Sommelier dit :

    Un des tests :
    http://www.seomix.fr/ordre-liens-seo/

  36. Somme dit :

    Veuillez excuser mon dernier commentaire un peu froid mais cela faisait 4 fois que j’essayais de poster un commentaire sans y parvenir (je ne pensais pas que cette dernière tentative allait être publiée). Mais en bref voici un des tests que j’ai pu croiser ci-dessus et je pense qu’il en existe d’autres.

  37. Patrick dit :

    Pas de problème ;-)

    Concernant le test de seomix, je me permets quelques réflexions :

    Le fait que les pages avec les liens soient indexées dans l’index secondaire et non pas dans l’index principal minimise de fait, à mon avis, la valeur des résultats;
    Dans la vidéo de Matt Cutts sur la page de compte rendu du test de seomix, la traduction de la vidéo est, je cite : “Nous nous réservons le droit de traiter les liens du footer différemment. Si un lien est dans le footer, il ne portera pas le même poids éditorial parce que quelqu’un peut avoir mis un seul lien sur le site tout entier alors qu’un lien dans un paragraphe a plus de chance d’être un lien éditorial. ”

    En synthétisant le tout, cela montre que Google peut traiter de façon différente les liens en footer et ceux en contexte, ce que j’interprète personnellement comme : les backlinks en footer ont moins d’importance pour le référencement que les backlinks en contexte.
    Maintenant, n’oublions pas non plus que le teste à plus de d’un an et demi et qu’une telle période à l’échelle du référencement c’est presque une éternité. Il est vrai que le test de SEOmoz mériterait d’être remis au gout du jour. Mais dans tous les cas, cela n’enlève rien à la déclaration de Matt Cutts.

  38. paper dit :

    Merci pour cette information tres utile pour mes recherches!

  39. Léonard dit :

    Merci pour cette traduction de Rand Fishkin! Tu as même gardé les couleurs et la police sur les graphiques. Bravo et merci!

  40. forfait dit :

    Toujours aussi pertinent comme article et surtout bien illustré.

  41. Classics dit :

    Bravo pour cette synthèse, c’est très complet. Merci.

Laissez nous un commentaire ou posez votre question

Current day month ye@r *