Quelle est la bonne structure d’un site pour le référencement ?

Comme avec beaucoup de problèmes complexes du référencement, il n’y a pas qu’une seule réponse possible. Il est souvent intéressant de faire un compromis dans la structure d’un site entre une structure profonde et une structure plate.

La structure profonde permet de créer des pages hiérarchisées dans la structure globale du site.
Au contraire, une structure plate permet de réduire la profondeur des niveaux que certains référenceurs considèrent comme pénalisante pour l’indexation des pages notamment.
.

L’inconvénient d’une structure plate, c’est qu’elle permet difficilement de mettre en avant certaines pages parmi l’ensemble des pages d’un site. En effet, avec un menu linéaire, toutes les pages sont reliées entre elles de façon équilibrée. Il en résulte ainsi une distribution linéaire du Pagerank interne du site et la page des informations légales se retrouve au même niveau d’importance que votre page d’accueil.
.

L’avantage de la structure profonde hiérarchisée (voir le schéma exemple d’une structure en silo), c’est qu’elle permet simplement et efficacement de définir des têtes de gondoles et ainsi, par un maillage interne intelligent, de concentrer le Pagerank sur les pages principales du site et de ne laisse que des miettes aux pages de contact, CGV et autres du même genre.

.


.

Alors qu’elle est la bonne attitude à adopter. Faut-il faciliter l’indexation, donc, la prise en compte du contenu du site ou alors mettre en avant certaines pages au risque que d’autres pages de contenu soient peu ou prou indexées ? La réponse doit se trouver en chaque site et le compromis semble donc nécessaire.

Tags: , ,

7 commentaires pour “Quelle est la bonne structure d’un site pour le référencement ?”

  1. Robotique dit :

    Pour ma part, je conçois un site comme un livre. Une structure « chapitrée » qui permet de bien distinguer des « catégories » de contenu. Sur des gros sites chaque chapitres à sa « page d’accueil » qui est en sorte une introduction au contenu du répertoire avec le sommaire des liens qui s’y trouvent.
    J’obtiens ainsi une structure profonde et plus facile à maintenir que si tous les fichiers étaient à la racine comme certains sites qui sont ultra-automatisés pour des raisons de vitesse de fabrication.

  2. Seosphere dit :

    Sujet très intéressant que celui de la structure des contenus.

    Je pense que cela dépend aussi de la quantité de contenus que le site est destiné à accueillir.

    A moins qu’il s’agisse d’un petit site vitrine, je préfère éviter les structures plates. Cela permet d’obtenir un maillage interne contextualisé et plus pertinent à mon avis. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui que le Pagerank n’est plus ce qu’il était.

    Opter pour une structure plate pour avoir des url plus simples est une chose par contre si c’est dans le but de contrôler la distribution du Pagerank, alors je pense que cela a de moins en moins de sens aujourd’hui.

    Aussi j’imagine qu’il ne faille pas exagérer avec la profondeur. Personnellement et pour les pages de niveaux inférieurs j’essaie de les rendre accessibles en 2 cliques max depuis la page d’accueil (en général). Dans bien des cas c’est impossible de respecter ce principe, surtout pour les gros gros sites.

  3. yverdon dit :

    Chaque site a sa propre structure que ce soit plate ou bien d’autre mais il est difficile de se soumettre sur le site avec une pagerank un peu bas.

  4. Ref dit :

    Article très intéressant dont je partage pleinement la vision. Le maillage est néanmoins l’une des principales clés qu’il ne faut pas négliger. Merci pour l’analyse.

  5. Rayonnages dit :

    Ne pas oublier le Google Sitemaps qui permet notamment de mettre à jour ses pages dans Google très rapidement.

  6. Jean dit :

    Travailler son référencement « on site » est en effet indispensable. Mais la réussite d’un référencement passe aussi par un travail « off site » avec notamment la constitution de backlinks sur des annuaires liés à la thématique de votre site.

  7. Daniel dit :

    Oui Jean, les annuaires sont un élément de réussite indéniable mais il y a aussi les plateformes de communiqués de presse à ne pas oublier.

Laissez nous un commentaire ou posez votre question

Current day month ye@r *