Trois façons d’agir sur la règle du premier lien

Giuseppe Pastore, auteur du blog Posizionamento Zen, a récemment publié un article à propos du nombre d’ancres prises en compte par Google dans les liens allant d’une page A vers la page B. Il nous montre comment faire pour pouvoir en employer plusieurs.

Comme plusieurs test l’ont montré, l’algorithme de Google comptabilise seulement la première ancre pour l’ensemble des liens menant vers une même page. Mais il y a des astuces pour que plus d’une ancre soit prise en compte.

Mise en œuvre : Pastore a créé une première page appelée paginaA1.html, dont le thème est le terme italien inexistant « Grisofallicolo ». Sur cette page nous avons 5 liens vers la page paginaB.html, dont la thématique est le terme « autopozzolismo ». Les deux pages sont faites de mots inexistants sans aucune corrélation sémantique. Aucune d’elles n’a pas de liens entrants.

Les cinq liens sont :
1 : lien vers paginaB.html avec l’ancre « gusopio »
2 : lien vers paginaB.html avec l’ancre « socofaltignono »
3 : lien vers paginaB.html#1 avec l’ancre « tupopertigna »
4 : lien vers paginaB.html?f=1 avec ancre « copiomarmispia »
5 : lien vers paginaBB.html avec l’ancre « lumotirraia »

Aucun de ces 5 mots n’existe pas dans le texte de paginaB.html. La seule possibilité de la page cible pour pouvoir se positionner sur ces 5 termes est que chaque ancre soit prise en compte.

Dans la section de la page paginaB.html nous avons <link rel = « canonique »  href = « http: // www.posizionamentozen.com/test-seo/paginaB.html » / >.

Le dernier fichier, paginaBB.html, possède une redirection 301 vers paginaB.html dans le fichier .htaccess.

Ainsi, nous avons 2 liens texte à la même URL, et 3 autres liens au même document en utilisant respectivement : #anchor, un paramètre avec un attribut canonical et une redirection 301.

Résultats attendus: s’il est vrai que seulement compte le premier ancre, on s’attend à que la page paginaB.html ne soit pas positionné sur « socofaltignono ». Mais, si les 3 idées proposées avec les liens 3,4 et 5 sont justes, on doit pouvoir positionner paginaB.html sur « tupopertigna », « copiomarmispia » et « lumotirraia ».

Test: pour accélérer le processus d’indexation, la page paginaA1.html (mais pas la page paginaB.html) a été incluse dans le fichier sitemap.xml du blog. Le sitemap a été lié dans le pied de page, étant ainsi le seul chemin possible pour Google pour découvrir les pages.

Après 3 semaines, paginaB.html est positionnée pour le thème de sont (« autopozzolismo ») et pour les ancres 1, 3, 4 et 5, mais pas pour l’ancre 2.

Ancre n°1 (lien direct) : paginaB.html est évidement positionnée sur ce terme.

gusopio

Ancre n°2 (lien direct) : paginaB.html n’est pas positionnée sur cette expression.

socofaltignono

Ancre n°3 (lien avec #anchor) : paginaB.html se positionne sur ce terme.

tupopertigna

Ancre n°4 (paramètre + canonical) : paginaB.html se positionne sur ce terme.

copiomarmispia

Ancre n°5 (Redirection 301) : paginaB.html se positionne sur ce terme.

lumotirraia

Conclusion: le test a confirmé que seulement la première ancre compte, mais qu’il y a au moins trois façons de contourner cette règle.

  • 1. Anchor dans l’URL
  • 2. Paramètre + link rel=’canonical’ sur la page cible
  • 3. Redirection 301

Ces 3 alternatives peuvent améliorer la construction de liens internes quand les menus de navigation ont des valeurs d’ancre non optimales.

Article officiel du test [italien].

Tags: ,

Un commentaire pour “Trois façons d’agir sur la règle du premier lien”

  1. e-kiwi dit :

    la page PaginaB ne sort sur aucune requête chez moi …

Laissez nous un commentaire ou posez votre question

Current day month ye@r *