La valeur des liens en footer

Est-ce qu’un lien en footer à le même poids qu’un lien dans le corps de la page ?

Cette question fait débat au sein de la communauté des référenceurs. De nombreux tests montrent que les liens en footer sont moins importants que les liens dans le corps de la page (dans un paragraphe par exemple) et de tout aussi nombreux tests montrent le contraire.

Je laisse donc le très connu Matt Cutts répondre à cette question dans une vidéo sous-titrée en français.

Tags:

21 commentaires pour “La valeur des liens en footer”

  1. SEOguide dit :

    Merci pour ces traductions.
    PS: Quand est-ce que tu passes tes liens en dofollow ? ;)

  2. Aurelien dit :

    De la même manière ça m’étonnerait pas qu’à page égale ils traitent différemment les liens dans la blogroll que les liens dans le corps de la page.

    En même temps tout ça est pertinent puisque ça affine les résultats de leur moteur de recherche et donc le service rendu aux utilisateurs.

  3. Patrick dit :

    Bonne remarque SEOguide. Je ne m’en étais même pas aperçu. Un comble. Comme quoi les cordonniers sont souvent…
    voilà, les commentaires sont donc en dofollow.

    Je suis assez d’accord avec toi Aurélien.

  4. Ya-graphic dit :

    Matt Cutts fait bien d’intervenir sur cette question qu’on savait tous sans que personne n’en soit certain. J’avais déjà publié un article avec la vidéo de Matt Cutts, c’était en mars 2010, la vidéo n’était pas encore traduite mais j’avais expliqué de quoi il s’agissait : http://www.ya-graphic.com/2010/03/liens-du-footer-liens-du-contenu-editorial/

  5. Gael dit :

    Je n’ai pas attendu Matt pour comprendre qu’un lien en footer ne vaut pas un lien entre deux tartines de textes :)
    Gael

  6. Fred dit :

    Et quid de la pertinence / poids de ces liens si on les change régulièrement ? Un seul passage du bot peut-il suffire pour « être crédité » par Google ?

  7. Fred dit :

    Bon ok les liens footer sont moins bien pondérés que les autres c’est exact. Mais « moins bien » ne veut pas dire « pas du tout ». Certains de nos sites de commerce électronique on été mieux indexés une fois que des footers ont été mis en place et avouons que les footers sont plus facilement mis en place (d’un point de vue structurel) que des liens « intext » (bon ok on peut toujours en automatiser certains)

  8. Matthieu dit :

    C’est sur qu’il est plus facile d’intégrer un lien en footer que dans le contenu d’une page. Mais ca vaut la peine de travailler un peu plus et d’éviter les footers, le niveau de qualité étant bien supérieur.

  9. LaurentB dit :

    GG voir les éléments d’une page par blocs. Pour définir le footer, il y a certains signaux qui ne trompent pas comme les liens contact, mentions, etc.
    Pour faire un footer/partouze de liens qui n’en est pas un, il suffit de faire une double div avec d’une part les pages « obligatoires » et de l’autre les liens.
    Ensuite, il faut faire en sorte que la partouze de liens ressemble à un paragraphe de contenu éditorial.
    La touche finale consiste à manipuler code source et css afin de remonter la div partouze dans le code et la laisser en bas de la page via l’attribut Absolute en CSS.

  10. Patrick dit :

    C’est effectivement très astucieux. Merci Laurent d’avoir partager cette info.

  11. Maxime dit :

    Les liens en bourrin dans le footer, j’y crois moyen au niveau de l’intérêt seo. Un bon linking interne devrait déjà faire le boulot. Même si à mon avis les liens en footer sont bénéfiques, mais pour l’utilisateur plus que pour Google. A moins qu’on utilise le footer pour fournir un contenu intéressant, je pense que l’algo remarque et désigne comme suspect la présence trop nombreuse et trop rapproché des balises a.

  12. RaphSEO dit :

    Je suis totalement d’accord avec la méthode de Laurent, d’autant plus qu’avec cette « astuce » on joue sur un autre levier à savoir la hauteur du lien dans le code, plus c’est haut et mieux c’est.
    Donc une petite action pour un double effet ;)

  13. La valeur des liens en footer | traffic-internet.net dit :

    […] La réponse vidéo de Matt Cutts, sous titrée en français : la valeur des liens en footer. […]

  14. Agence web AxeNet dit :

    Reste que dans le cadre d’échanges de liens, les footers des « partenaires » utilisent rarement la méthode préconisés par Laurent. Pire, on trouve même des nofollow, Arf !

  15. Fred dit :

    Ah effectivement… joli Laurent !
    Et ta poésie fleurie permet de bien retenir la méthode préconisée ! :-)

    Merci bcp

  16. Mark dit :

    Merci pour cette traduction.

    C’était effectivement quelque chose constaté par beaucoup, mais je crois que c’est la première fois que c’est dit de manière officielle.

  17. Créa dit :

    Ah Laurent avec son double salto de DIVs !

    C’est bien plus drôle que Matt Cutts quand même.

  18. SWCF dit :

    @ Agence AxeNet
    Il ne faut pas oublier que mettre des liens n’est pas forcément une façon d’améliorer son référencement. Cela peut être aussi du transfert de trafic.

  19. Adifco » Archive du blog » La valeur des liens en footer - Courrier Blog dit :

    […] Lire l’original: Adifco » Archive du blog » La valeur des liens en footer […]

  20. running dit :

    De plus en plus de site mettent des liens en menu footer.Peut être que google tiendra compte de cette tendance pour revaloriser ces lien?

  21. Marc dit :

    Concernant les liens footer je trouve qu’un lien est un lien. Il apporte au moins un point, (un vote) aux yeux de google pour le site vers lequel ce dernier mène. On voit souvent des liens en bas de page dans le cadre d’échanges entre webmasters…
    Mais la valeur des liens dépend de plusieurs critères. Aujourd’hui, le lien est une monnaie et les webmasters friands de notoriété et de popularité. Ils utilisent le PR pour donner une valeur à leur lien, alors que c’est bien plus que cela!

Laissez nous un commentaire ou posez votre question

Current day month ye@r *