Sortir d'une pénalité pour cloaking

Google, dans sa volonté farouche de mettre fin à certaines pratiques de référencement black hat, applique des sanctions ou pénalités aux sites qu’il juge dans l’illégalité. Peut-être cela vous est d’ailleurs arrivé récemment.

Ainsi, vous avez découvert dans votre webmasters tools un message vous indiquant ceci : « Techniques de dissimulation (cloaking) et / ou redirections trompeuses », dans la rubrique Actions Manuelles. C’est donc, qu’aux yeux du moteur de recherche, vous avez commis une faute.

Qu’est-ce qu’une pénalité pour cloaking ou redirection trompeuse ?

Ce type de pénalité est appliquée lorsqu’un site se permet de montrer à ses internautes une ou des pages qui ne sont pas celles transmises à Google. Il peut s’agir aussi d’une redirection pour les internautes vers une page qui n’est pas celle indiquée à Google. Sémantiquement parlant, nous appelons cette pratique le « cloaking ». Un terme qui provient du verbe anglais « to cloak » signifiant « cacher ».

Nous attirons également votre attention sur le fait que Google laisse la possibilité à tous les webmasters de demander un réexamen de leur site. En effet, si vous êtes sûrs de respecter leurs consignes et que vous estimez ne pas avoir commis d’erreur, n’hésitez pas à le signifier à Google. Si l’examen conclut la même chose que vous, alors la sanction sera purement et simplement annulée.

Adifco.fr : spécialiste de la récupération de sites post-pénalités cloaking

Dans ce genre de situation, il est évidemment inutile de paniquer, d’autant plus que Google laisse à tous les sites pénalisés la possibilité de se rattraper. Il s’agit toutefois de ne pas trop attendre afin de montrer au moteur de recherche votre bonne volonté et de faire les modifications qui s'imposent. Lui signifier que vous souhaitez rapidement rentrer dans le droit chemin. Ainsi, vous pouvez dans un premier temps aller consulter les consignes données par Google dans Webmasters Tool, pour ce type de pénalités : cela vous donnera un aperçu précis de ce qu’il vous reste à faire désormais.